Sélectionner une page

Nous savons très peu de choses sur les prémices du surf puisque les missionnaires ont converti les indigènes «sauvages». Par la même, ils ont également interdit les pratiques douteuses telles que le surf et cet art s’est perdu au début du XXe siècle. Il était avant cela littéralement le sport des rois puisque la classe royale à Hawaï réclamait les plages les plus précieuses et montait les plus belles planches. Monter sur les lourdes planches de bois prenait à la fois force et habileté. Les prouesses sur les vagues traduisaient le respect et la stature sur la terre. Il semble que les archéologues se soient arrêtés dans deux régions où l’histoire officielle du surf a pu commencer : la Polynésie et le Pérou !

Du surf en Polynésie bien sûr…

Les chercheurs fixent la première observation du surf à Tahiti en 1767 par l’équipage d’un navire nommé Le dauphin. En 1779, le surf est décrit par le lieutenant James King dans les journaux du capitaine Cook. Les premiers explorateurs des Samoa et des Tonga ont également décrit cette pratique. Les Hawaiens y voyaient une communion cérémonielle avec l’océan. Si nous devons inventer l’invention du surf «moderne», c’est peut-être le waterman irlandais d’Hawaii, George Freeth, qui est tombé amoureux des racines du surf de sa famille et a commencé une renaissance. Il a réduit la taille des planches traditionnelles hawaïennes et a travaillé pendant un certain temps en donnant des expositions de surf aux touristes en Californie. Donc, à certains égards, George Freeth a inventé le surf.

…Mais aussi au Pérou !

D’autres historiens évoquent le Pérou pré-inca de la côte nord comme zone pionnière du surf. La culture Moche caractérisée par ses petits bateaux de pêche appelés caballitos utilisés pour traverser les grandes houles de l’océan puis les ramener sur la côte. Si cela est vrai, cela place les générations de surfeurs péruviens avant les Polynésiens. Cependant, les Polynésiens et les Péruviens ont eu contact à un moment donné de l’ère précoloniale. Du coup la question de savoir qui a réellement inventé le surf se pose de manière très obscure.